< Retour aux activités de la société

Activités

Société d’histoire de Charlesbourg

Exposition : Au temps des zouaves à Charlesbourg

24, 27, 28, 29, 30 Juin, 1, 4, 5, 6, 7, 8, 11, 12, 13, 14, 15, 18, 19, 20, 21, 22, 25, 26, 27, 28, 29 Juillet, 1, 2, 3, 4, 5, 8, 9, 10, 11, 12, 15, 16, 17, 18, 19, 22, 23, 24, 25 et 26 Août 2018

Visite

Dans le contexte de la Fête nationale du Québec et de son 35e anniversaire de fondation, la Société d’histoire de Charlesbourg inaugurera sa nouvelle exposition estivale le dimanche 24 juin prochain, à 14 hres. Cette dernière sera présentée jusqu’au 26 août prochain, du mercredi au dimanche de 10 h à 17 h, à la maison Éphraïm-Bédard, 7655, chemin Samuel, dans le site du patrimoine du Trait-Carré de Charlesbourg. Entrée gratuite, stationnement gratuit.

2018, marque le 150e anniversaire de fondation de ce mouvement parareligieux. Qui aurait pu penser que la guerre menée en Italie contre les États pontificaux par Garibaldi pour réunifier l’Italie pourrait avoir des répercussions directes au Québec ? En 1868, Ignace Bourget, alors évêque de Montréal, décide d’apporter sa contribution à cette guerre sainte en recrutant 500 jeunes hommes dans le but d’aller défendre le Pape  Pie IX qui résiste contre l’impie. Trois fils de Charlesbourg répondent à l’appel et feront partie du contingent.

Heureusement pour ces troupes peu au fait du maniement des armes, le pape vient de capituler quand ils mettent pied sur le continent européen. L’expédition se transforme plutôt en pèlerinage. À leur retour en terre québécoise, ces soldats sont accueillis en héros et regagnent leurs familles sauf une poignée de 14 vétérans qui iront fonder Piopolis, un village de zouaves sur les rives du Lac-Mégantic. Quant aux autres, ils garderont contact en se regroupant en amicales.

 

Au plus fort du mouvement, dans les années 1950, 1960, on comptera jusqu’à 2000 Zouaves pontificaux répartis en 42 compagnies. Charlesbourg aura les siens. Il s’agit alors d’hommes plus ou moins jeunes  entrainés à la discipline militaire mais surtout voués aux œuvres de la paroisse qu’ils habitent en lui rendant des services dans les moments solennels comme les processions de la Fête-Dieu ou du Sacré-Cœur.

Cette exposition propose donc une découverte ou redécouverte de ce mouvement fondé en 1868, il y a 150 ans cette année et qui a fait sa marque dans plusieurs paroisses du Québec. Elle présente une foule de documents originaux et inédits, d’artefacts, de costumes, de médailles et de photos, dont plusieurs proviennent des collections privées des frères Albert et Pierre Dorval de Québec. Une remontée dans le temps qui a du panache !

Heure de l'activité : de 10 h à 17 h

Lieu : Maison Éphraïm-Bédard, 7655, chemin Samuel, Trait-Carré de Charlesbourg

Coût : Entrée gratuite. Stationnement gratuit.

Pour information : 418-624-7745